La CUMA du Pourtalou : vitrine de l’emploi en Cuma dans la région Occitanie

Toutes les actualités
cuma pourtalou
Le 25 janvier 2019 à Sainte-Eulalie-de-Cernon sur le Larzac aveyronnais, les techniciens du service Emploi Formation du Conseil Régional ont découvert la Cuma du Pourtalou, et, à travers elle, la thématique de l’emploi partagé en Cuma.

L’emploi partagé axe stratégique pour développer les Cuma

Le développement de l’emploi en Cuma est en effet un axe stratégique des fédérations d’Occitanie. De la même façon que les Cuma participent à l’optimisation des investissements matériels, elles apportent aussi à leurs adhérents une réponse en matière d’organisation, d’efficience du travail et de qualité de vie. La mise en place d’un projet emploi « salarié » dans la Cuma permet de franchir un vrai palier de performance du service proposé aux adhérents.
La région Occitanie compte aujourd’hui 539 salariés de Cuma pour 240,5 ETP. L'augmentation entre 2014 et 2017 est de plus de 10%. Cela démontre l'engouement autour de l'emploi en Cuma et comment ces projets répondent aux besoins de main d'œuvre des exploitations. Le changement de réglementation en matière de Groupement d’Employeurs en Cuma représente également une opportunité à saisir pour répondre aux besoins des agriculteurs et consolider les projets d’emplois.

Une Cuma dynamique et à l’écoute de ses adhérents

La Cuma du Pourtalou, créée en 1964 et qui compte une cinquantaine d’adhérents, a embauché le premier salarié dans les années 90. Depuis, de nombreuses évolutions ont eu lieu et notamment sur le travail en inter-cuma, très développé dans le département.
C'est ainsi que la Cuma du Pourtalou mutualise 3 emplois avec les Cuma du Millavois et de Roquecourbe (1 salarié à temps plein par Cuma), sur des activités en service complet mais aussi sur de la mise à disposition. Cette organisation permet aux salariés d'avoir des spécialités et d'offrir un service de qualité sur les territoires des 3 Cuma. C’est également un moyen de gérer les pics d’activité et de pallier aux possibles absences du salarié, comme ce fut le cas en 2018 où suite à un accident, le salarié est resté en arrêt pendant 6 mois. Les adhérents se montrent satisfaits du service, comme en témoigne cet éleveur : « le salarié avec le service complet, ça permet de se consacrer à son élevage. Ma femme elle travaille avec moi mais elle est plus au bureau. Avec quelqu’un pour les travaux des cultures, j’ai plus de temps pour m’occuper de mes chèvres. »
La fédération des Cuma de l’Aveyron accompagne la Cuma pour toute la partie sociale, un soulagement pour les responsables. Elle organise également des formations pour les salariés de Cuma, en partenariat avec la FRCuma Occitanie, pour faire monter en compétences et fidéliser les salariés de Cuma. Les difficultés de recrutement sont en effet très présentes en Aveyron et peuvent mettre à mal des projets d’emploi.
Aujourd’hui, les adhérents de la Cuma du Pourtalou ont de nouveaux besoins, alors pourquoi pas un jour, l’embauche d’un second salarié dans la Cuma.

Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

Jérôme Fourquet est éleveur sur la commune de Saint-Laurent de Neste, dans les Hautes-Pyrénées.

Lire la suite de l'article

Le réseau des Cuma d'Occitanie a mis à jour son observatoire de l'Emploi en Cuma, résultat 539 salariés de Cuma pour 240.5 ETP. L'augmentation entre 2014 et 2017 est de plus de 10% !

Lire la suite de l'article

Tous les échelons et les territoires du réseau des cuma avaient rendez-vous du 6 au 8 novembre à La Rochelle pour se donner de l'élan sur une thématique stratégique: l'emploi en cuma.

Lire la suite de l'article