La luzerne : objectif valorisation !

Toutes les actualités
Démo luzerne 2018_1
Les Fédérations départementales des Cuma du Tarn-et-Garonne et du Lot ont organisé le mardi 18 à Bioule (82) et le mercredi 19 septembre à Baladou (46), deux journées techniques sur le thème de luzerne. Au programme : ateliers techniques, observation de vitrines variétales et démonstrations commentées des chaînes de récolte. Avec plus de 140 visiteurs sur ces deux jours, éleveurs et céréaliers sont venus nombreux constater les avantages de la luzerne !

La luzerne dans les rotations et la ration

Du semis à la récolte, les Chambres d’Agriculture ont présenté l’itinéraire cultural de la luzerne et les clés de réussite de l’implantation à l’optimisation du rendement passant par la fertilisation et le désherbage. Ce qu’il faut retenir : la luzerne est une plante aux multiples intérêts agronomiques (économe en intrant, résistante à la sécheresse, structure le sol, restitue l’azote, …) et s’avère être un excellent précédent cultural.

Cette culture présente également des intérêts indéniables pour les éleveurs. Riche en protéines, en fibres, en oligoéléments et en minéraux, la luzerne est un fourrage qui favorise l’autonomie protéique des exploitations. Malgré ses avantages dans la ration, la récolte de la luzerne est délicate. L’enjeu majeur est la préservation des feuilles pour garantir la qualité du fourrage.

En complément des ateliers techniques, une visite commentée des essais et vitrines de luzerne par les coopératives locales, a permis de faire le point sur les recherches variétales et les critères de choix des variétés : résistances aux maladies, indice de dormances, productivité/ha, etc. 

Un large panel de matériels de récolte en démonstration

Matériels présents : faucheuse, faneuse, andaineur, autochargeuse, presse, moissonneuse et ensileuse.
L’après-midi s’est ponctuée de démonstrations commentées par le conseiller machinisme de la FDCuma du Tarn-et-Garonne et du Lot, Clément Boggia. Celui-ci a présenté le coût des différentes chaînes de récolte, les réglages, les débits de chantiers, les périodes d’intervention et les impacts du mode de récolte sur la qualité nutritive de la luzerne. 
Les discussions entre agriculteurs, techniciens, concessionnaires et étudiants ont été riches tout au long des démonstrations. La conclusion de ces échanges est que le choix des modes de récolte, des matériels et de leurs réglages vont déterminer la quantité et la qualité du fourrage récolté.

Démo luzerne 2018_2

 

Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

La 3e édition du Forum International de la Robotique Agricole (FIRA) s’est tenue le mardi 11 et mercredi 12 décembre au Centre de Congrès Diagora à Toulouse.

Lire la suite de l'article

La Fédération Régionale des Cuma d’Occitanie publie en septembre 2018, un dossier technique sur les outils de désherbage mécanique de la vigne : les interceps.

Lire la suite de l'article

La table ronde organisée l’après-midi a été l’occasion de présenter un projet local porté par 4 Cuma lotoises : Cuma de Gorses, Cuma de St Médard Nicourby, Cuma Montet et Bouxal et Cuma Terrou.

Lire la suite de l'article

Horsch Partenaire des cuma